Le tour des murailles et des guerres

Le tour des murailles et des guerres

Cliquer ici sur la carte pour agrandir

 

 

La muraille maritime (Ouest)
Elle a été construite par Dahar El-Omar en 1750, lors du retour de la population dans la ville d’Acre à l’époque ottomane. La muraille a été gravement endommagée lors du blocus de Napoléon Bonaparte sur Acre en 1799, et lors du blocus maritime contre l’armée de Mohamed Ali, le gouverneur d’Egypte qui s’était emparé de la ville d’Acre au cours des années 1832-1840. A la fin de ce blocus, la muraille a été restaurée. 
 
La muraille orientale
Elle a été construite par Dahar El-Omar en 1750, lors du retour de la population dans la ville d’Acre à l’époque ottomane. La muraille a été gravement endommagée lors du blocus de Napoléon Bonaparte sur Acre en 1799, et lors du blocus maritime contre l’armée de Mohamed Ali, le gouverneur d’Egypte qui s’était emparé de la ville d’Acre au cours des années 1832-1840. Suite à ce blocus, la muraille a été restaurée. 
 
Burj al Commander
« La tour du Commander » est une tour de garde aux dimensions impressionnantes au coin Nord-Est de la ville. Elle a été construite lors de la rénovation des murailles d’Acre suite au blocus de Napoléon Bonaparte en 1799. La tour est visible depuis la ligne de la muraille Orientale et Nord, et depuis le poste des canons placés dans le jardin au dessus des murailles afin d’apporter une protection en cas d’attaque directe. Au rez-de-chaussée, se situent les entrepôts militaires ottomans disposés à cet emplacement. Aujourd’hui, s’y trouve le « Musée des Trésors  des Murailles ».
 

 


Retour en haut
Vers la carte de la vieille ville d’AcreVers la carte de la vieille ville d’Acre sur Google